• Société archéologique de Bordeaux

    Société archéologique de Bordeaux

    Mascaron d'un immeuble à Bordeaux - photo Michel Sahut

  • Eglise Saint-Paul à Bordeaux - photo Michel Sahut

    Eglise Saint-Paul à Bordeaux - photo Michel Sahut

  • Stade Lescure Bordeaux Archeo - Photo Joëlle Barthélémy

    Stade Lescure Bordeaux Archeo - Photo Joëlle Barthélémy

  • Forteresse de Blaye - photo Michel Sahut

    Forteresse de Blaye - photo Michel Sahut

  • Église Saint-Éloi à Bordeaux - photo Michel Sahut

    Église Saint-Éloi à Bordeaux - photo Michel Sahut

  • Le prieuré de Cayac à Gradignan - photo Michel Sahut

    Le prieuré de Cayac à Gradignan - photo Michel Sahut

Fiozzi Daniel (Revue CIX 2018)

Le choeur de la cathédrale Saint-André dans la seconde moitié du XVIIIe siècle et le projet de Barthélémy-Michel Hazon

Alors que le processus de transformation des choeurs anciens des églises françaises est largement engagé dès la fin du XVIIe siècle, la cathédrale Saint-André de Bordeaux a gardé son choeur clos traditionnel jusqu’en 1805. A partir de 1758, néanmoins, le chapitre s’empare de la question. Deux projets successifs sont élaborés, sans qu’aucun n’aboutisse. Le premier, conçu vers 1761, doit être attribué à Charles-Pierre Coustou. Les plans, disparus, proposaient peut-être une ouverture partielle du jubé. Dans le second, dessiné vers 1770-1780 par Hazon à l’instigation de l’abbé de Monbalen, le jubé disparaît, l’autel est avancé vers la nef, les stalles sont rejetées dans l’abside. Durant la Révolution diverses transformations du choeur sont imaginées (ouverture totale, conversion en grenier, adaptation aux besoins
des fidèles). Ce n’est qu’avec le Concordat, sous la houlette de Mgr d’Aviau, que Combes réalise les objectifs de Hazon avec un mobilier venant de La Réole.


 The Choir of Saint-André Cathedral in the Second Half of the 18th Century and the Project of Barthélémy-Michel Hazon


While the process of transformation of the old choirs of French churches was largely underway at the end of the 17th century, the Cathedral of Saint-André de Bordeaux kept its traditional closed choir until 1805. From 1758, however, the chapter addressed the issue. Two successive projects are developed, without any
success. The first, designed around 1761, should be attributed to Charles-Pierre Coustou. The plans, which have disappeared, possibly proposed a partial opening of the rood screen. In the second, drawn around 1770-1780 by Hazon at the instigation of Father de Monbalen, the rood screen disappears, the altar is advanced towards the nave, and the stalls are thrown back into the apse. During the Revolution, various transformations of the choir were imagined (total opening, conversion to the
attic, adaptation to the needs of the faithful). It is only with the Concordat, under the leadership of Mgr. D’Aviau, that Combes achieves Hazon’s objectives with furnishings from La Réole.

Permanences et veille archéologique

Les permanences de la Société sont assurées le jeudi de 15 h à 18 h
Hôtel des Sociétés savantes, 1 place Bardineau, 3ème étage.

Téléphone : 06 63 77 03 28

Vous pouvezy laisser vos messages
Vous pouvez aussi appeler ce numéro en cas d'alerte urgente à donner concernant un élément patrimonial menacé.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience