Communications

La Société Archéologique se réunit  dans la salle de conférences de l'Hôtel des Sociétés savantes, place Bardineau.
Les communications sont proposées par des personnes invitées et par les membres de la Société. Après avis du conseil d'administration, ces communications peuvent être publiées dans la Revue de la Société.

les réunions ont lieu ou le samedi à 17h ou le jeudi à 18h.


Communications-Calendrier 2021

 

Janvier 2021

  • Samedi 16, ANNULÉ, Jean-Pierre Méric, " La Sauve dans la congrégation de Saint-Maur ", 17h. (sous réserve)
  • Jeudi 28, Anne Marie Cocula, " Montaigne en son château ", 18h. 

Février 2021

  • Samedi 13, M. Wiedemann, « Iconographie du coq », 17h.
  • Jeudi 25, ANNULE (Reporté à une autre date). François Xavier Maillart, CRMH, " L’ancien grand séminaire de Bordeaux, rue du Hamel", 18h.

Mars 2021

  • Samedi 20, Claude Mandraut, « Cyprien Alfred-Duprat (1876-1933), un architecte bordelais dans une société en mutation », 17h.
  • Jeudi 25, ANNULÉ, Evelyne Bermond-Picot, « Les Marques de Marchands du XIIIème au XIXème siècle », 18h.

Avril 2021

  • Samedi 10, Marie-France LACOUE-LABARTHE, présidente d'honneur de la Société d'Archéologie,  « Des salières, un pont », 17h.

Salires

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux expose parmi les pièces de sa collection d’orfèvrerie une paire de petites salières parisiennes d’argent massif des années 1786-1789. Elles présentent, au lieu des habituels décors ornementaux, un rare et charmant décor animé représentant un pont et diverses activités humaines auxquelles s’y livrent des petits personnages. Simple fantaisie, ou bien plutôt représentation d’un décor réel ? C’est ce que nous chercherons à savoir. 

  • Jeudi 29,  François Xavier MAILLART, CRMH - « L’ancien grand séminaire de Bordeaux, rue du Hamel », 18h.

Grand Sminaire

Installé au début du XIXe siècle à proximité des églises Sainte-Croix et Saint-Michel dans un ancien monastère, le Grand Séminaire de Bordeaux demeure un édifice mal connu de la capitale girondine. Agrandi au cours du XIXe siècle et doté d’une imposante chapelle néo-gothique, il a connu, du fait de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, diverses utilisations. Son architecture, son décor, mais aussi un important fonds documentaire conservé aux Archives de la Métropole, témoignent de son importance, de son ancrage dans le territoire girondin et bordelais, et de ses évolutions tout au long de son histoire( Réunion Zoom).

 (Communication par Zoom réservée aux adhérents qui recevront les codes secrets par mel. Les personnes intéressées, non membres, peuvent demander un accès auprès de  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Mai 2021

  • .Jeudi 20,  Alain BESCHI, conservateur du patrimoine et Anna Boyrie, « Le château de Barbe et autres maisons nobles du Bourgès », 18h.

Chateau de BarbeLe Bourgeais-Blayais sur la rive droite de l’estuaire, bien que particulièrement actif et prospère à l’époque moderne, n’a fait l’objet que d’assez peu d’études universitaires. La recherche entreprise par Anna Boyrie dans le cadre d’un master d’Histoire sur le château de Barbe à Villeneuve apporte un nouvel éclairage historiographique sur l’investissement de notables bordelais dans ce secteur.

  • Jeudi 27, Brigitte LESCARRET, " La façade de l'église de Marcillac", 18h.

Marcillac portail dtailLa façade occidentale de l'église Saint-Vincent de Marcillac présente un portail roman à quatre voussures classé MH dès 1908 ( ou bienMarcillac portail classé par arrêté du 1 12 1908). De chaque côté une frise prolonge la ligne des chapiteaux du portail. Son décor sculpté a suscité l'admiration de Léo Drouyn qui l'a qualifié de "magnifique" aussi bien que de Jean-Auguste Brutails qui n'a pas hésité a parler de "décoration somptueuse".

Juin 2021

  • Jeudi 17,  Xavier LAVAUD, « les gares de Bordeaux et le complexe ferroviaire local », 18h.

Octobre 2021

  • Jeudi 14, Christophe Meynard, Président de l'Association historique et archéologique du Cubzagais, (ARAHL), " Sur les traces girondines de l'archéologue et historien Alexandre Nicolaï (1864-1952)", 18h. Communication Zoom réservée aux adhérents.

Conference 14 octobre 2021 

  • Samedi 23, Benjamin Estèves, « L' oeuvre du peintre bordelais : Jean-Joseph Taillasson (1745-1809), peinte philoophe durant la Révolution française», 17h. Communication Zoom réservée aux adhérents.

La conférence cherchera à présenter J.J Taillasson, en se focalisant sur la décennie révolutionnaire, afin de présenter les caractéristiques de son style ainsi que ses orientations politiques et intellectuelles pouvant être comprises à travers l'étude iconographique des oeuvres de cette période historique.

taillasson

 Jean-Joseph Taillasson (1745-1809)
Virgile lisant l’Énéide à Auguste et Octavie, 1787
Huile sur toile - 147 x 167 cm
Londres, National Gallery
Photo : National Gallery

 

Novembre 2021

  • Jeudi 18,  Brigitte Lescarret, "Les décors ornementaux des églises romanes de la Haute-Gironde", 18h.
  • Samedi 27 : Xavier Roborel, " Le Château Galeteau à Capian, à partir de quelques documents d’archives ", 17h.

Décembre 2021

  • Jeudi 9 , Pierre Regaldo Saint-Blancard, " L'essor du port de Bordeaux au XIIIe siècle ", 18h.
  • Samedi 18 : Christophe Sireix et Laurent Guyard, " Chronique archéologique ", 17h.

 

Communications-Calendrier 2020

 

Janvier 2020

  • Samedi 11, Catherine Bouriat, " 21 rue Maucoudinat, le dernier domicile connu de Simone Dufaure de Lajarthe", 17h. 
  • Samedi 18, Jean-Paul Casse, « Les monnaies des fouilles de la place Roumégoux (Gradignan), 2016 et 2017 », 17h.
  • Lundi 20, cours public, Frédéric Boutoulle, " La fondation de l'abbaye de la Sauve-Majeure", Musée d'Aquitaine, 18h.
  • Jeudi 23, Vanessa Elyzagoyen, "Un atelier de traitement des peaux durant le Haut Empire à Burdigala : les fouilles de la rue Jean Fleuret", 18h
  • Lundi 27, cours public, Christian Gensbeitel, " L'abbatiale de la Sauve-Majeure et son programme iconographique roman", Musée d'Aquitaine, 18h.

 Février 2020

  • Lundi 3, cours public – Philippe Araguas, « Le développement du bourg de La Sauve et de l’église Saint-Pierre », musée d'Aquitaine, 18h.
  • Samedi 8, Claire Steimer, Xavier Pagazani, " Issan, dernières recherches, nouvelles perspectives", 17h.
  • Lundi 10, cours public, Sylvie Faravel, « Le rayonnement de l’abbaye de la Sauve-Majeure au Moyen-Age», Musée d'Aquitaine, 18h.
  • Samedi 15,Jean-Paul Casse, « L'abbé Baurein numismate. À propos d'une monnaie d'or trouvée dans les fossés de Ville en 1772», 17h.
  • Lundi 17, cours public, Daniel-Odon Hurel, qui devait  parlait de La période mauriste à la Sauve-Majeure, sera remplacé par Philippe Loupès qui traitera du thème suivant : "Un grand centre Jésuite : Bordeaux à l'époque du frère Supin (1600-1665)",   musée d'Aquitaine, 18h..
  • Jeudi 27, Antonin Macé de Lépinay, « Le legs Cruse-Guestier. Essai de reconstitution », 18h.
  • Lundi 24, cours public, Martine Boit, « L’abbaye de la Sauve-Majeure à la période révolutionnaire », musée d'Aquitaine, 18h.

Mars 2020

  • Lundi 2, cours Public,  Olivier du Peyrat, administrateur de l’abbaye de La Sauve-Majeure (Centre des Monuments Nationaux), « L’abbaye de La Sauve-Majeure : pour un projet de site », musée d'Aquitaine, 18h.
  • Samedi 21, Michel Wiedemann, « Iconographie du coq », 17h.
     

  • Réunion annulée.

Avril 2020

  • Réunions annulées.

Octobre 2020

  • Samedi 10,  Xavier Roborel de Climens, « Un immeuble de la rue Margaux », 17h.
  • Jeudi 22, Amaia Legaz et Jordan Da Silva, « L’abbaye de Blasimon à la lumière des sources textuelles et archéologiques », 18h.

Novembre 2020

 Les communications qui devaient avoir lieu place Bardineau sont suspendues en raison du confinement. 

Un système de visioconférence par Zoom est mis en place dans la mesure du possible.


PROGRAMME (Attention : nombreuses modifications en cours).

  • Samedi 7, Alain Beschi, " La ville de Blaye, urbanisme et patrimoine architectural", 17h

Alain Beschi est conservateur au service patrimoine et inventaire de la région Nouvelle-Aquitaine. Il vient de mener une enquête approfondie sur le patrimoine de la ville de Blaye, enquête qu'il évoquera dans un premier temps avant de s'intéresser plus particulièrement aux hôtels, notamment du XVIIIe siècle.  (Visioconférence (par Zoom).

  • Jeudi 12, Agnès Vatican, "Les collections de la SAB aux Archives Départementales de la Gironde ", 18h. Reporté à une date ultérieure.
  • Jeudi 19, Celia Casado, " De Pessac à Saint-Christoly : étude et restauration d'une mosaïque bordelaise de l'Antiquité tardive", 18h.

Cette mosaïque a été déposée au Musée d'Aquitaine par la Société Archéologique de Bordeaux. Son étude, effectuée dans le cadre d'un mémoire de l’Institut national du Patrimoine, a suivi plusieurs axes :
– des recherches historiques ayant permis la réattribution du pavement et sa remise en contexte dans les collections bordelaises ;
– des recherches scientifiques consistant en une étude comparative de mortiers utilisés pour le transfert des mosaïques sur un nouveau support dans un contexte de musée, en partenariat avec le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques ;
– des recherches dans le domaine des techniques de restauration des mosaïques, notamment sur l’histoire des pratiques concernant les supports de restauration.
Les enjeux de la restauration et ses différentes étapes ont été également abordés.

Cette communication a été enregistrée. Vous pouvez retrouver  L' essentiel de la communication (Montage Frédéric Brouzes) en cliquant sur le lien.

 

  • Jeudi 26, Laurence Cabreo Ravel, " La Vierge à l'Enfant d'Eysines et l'iconographie mariale en Gironde à l'époque gothique", 18h, ANNULÉ.

Décembre 2020

  • Samedi 5, Christophe Sireix et le Service d'Archéologie préventive de Bordeaux,  " L' archéologie métropolitaine en 2018" , 17h.
  • Samedi 12, Claude Mandraut, " Cyprien Alfred-Duprat (1876-1933), un architecte bordelais dans une société en mutation", 17h. Reporté au samedi 20 mars 2021.
  • Jeudi 17, JL Harribey, " Les châteaux de la Trave et la Travette", 18h.
  • Jeudi 17, Jean-Luc Harribey, "Les châteaux de la Trave et la Travette", 18h.

Le château de La Trave, qui domine le Ciron à Préchac, a été bâti pour Arnaud-Bernard de Preissac vers 1306 et miné pendant les guerres de Religion. Il avait une dépendance, La Travette, qui est aussi en ruines. Tous deux ont été inscrits en 1987.

Jean-Luc Harribey, historien de l’architecture et plus particulièrement des châteaux « clémentins », a entrepris l’étude de ces sites méconnus


Permanences et veille archéologique

Les permanences de la Société sont assurées le jeudi de 15 h à 18 h
Hôtel des Sociétés savantes, 1 place Bardineau, 3ème étage.

Téléphone :

Secrétariat : 06 60 20 10 76 (N° provisoire)

Veille archéologique : 06 63 77 03 28 . Vous pouvezy laisser vos messages . Vous pouvez aussi appeler ce numéro en cas d'alerte urgente à donner concernant un élément patrimonial menacé.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience