Le fer forgé

L'Art du Fer forgéL'Art du Fer forgé en pays bordelais de Louis XIV à la Révolution

Auteur : Marie-France Lacoue-Labarthe

Prix : 39,50 €

Seconde édition, revue et corrigée

Réédition : 2003

ISBN : 2-908175-07-X

 

Sommaire

8 Remerciements
10 Introduction
17 Prologue :
Une approche de l'histoire moderne de l'Art de Serrurerie
21 La naissance de la grande serrurerie au XVIIe siècle : le contexte socio -culturel
22 Parure et paraître : le goût de l'ornement, l'homme baroque et l'espace
23 L'art des jardins étend son empire
25 Renaissance, Contre -Réforme et art religieux
28 Jalons d'une chronologie des débuts de la grande serrurerie moderne
28 A l'étranger
29 En France
29 Les prémisses
29, La terrasse du château de Pau – 1530 –
30, La grille de la grotte de la Bâtie d'Urfé - 1551 à 1557
32 Le grand tournant des années 1640 à Paris
32 Les édifices civils
32, Quelques réalisations précoces datées - 32, Les balcons de serrurerie -33, Les rampes d'escalier de serrurerie - 33, L'utilisation exemplaire du fer forgé dans l'œuvre de F. Mansart.- 33, L'escalier - 35, Les tribunes balcons - 35, Le château de Maisons
36 Les édifices religieux
36, Des réalisations précoces.- 37, François Mansart et le Val-de Grâce - 38, L'aménagement du chœur de Notre -Dame de Paris.
40 A Versailles sous le règne de Louis XIV : l'enrichissement du décor
41 Traités d'architecture
42, Portes et clôtures de fer. – 42, Banquettes et bal-cons pour la fenêtre. - 43, Les escaliers - 44, Le dessin. - 45, Les entrelacs – 45, Le matériau - 45, La couleur et l'enrichissement.
47 L'art du fer forgé en pays bordelais, de 1670 à la Révolution : réalisations et évolution stylistique
48, Grille des carmélites-Blaise Charron-1634.
49 Première Epoque. Sous le règne de Louis XIV et la Régence 1670-1730
50 L'introduction d'une mode, 1670-1680
50, Un escalier à rampe de fer forgé pour le Bureau de Finances 1670 (détruit) - 51, Eglise Saint -Michel, le retable d' Heliès Faure - 1671-1672 (détruit) - 52, Eglise Sainte -Croix, clôture du chœur - 1679 (détruite).
56 Un tournant artistique à Bordeaux, ou de l'utilisation du fer forgé comme mode d'expression privilégié d'un art baroque à la française
56 1680 - Les embellissements de Mgr de Béthune à l'archevêché
61 De 1680 à 1730 : les années fondatrices, la naissance d'une tradition classique
61 Les réalisations publiques, civiles et religieuses
61, Eglise Saint - Seurin : la balustrade du jubé - Pierre Dumayne -1703
(détruite) -62, L'Eglise Saint - Michel. -63, La porte d'entrée du chœur et les portes de fer de l'appui de communion ; 1705-1706 - Jean Martial (détruites) - 64, La rampe du quai de Coulomb - 1707 - Jean Vallet et la Veuve parisienne (détruite) - 65, Les balustrades de la plate -forme de la Grosse Cloche - 1714 - Adrien Tellier.
- 67, Eglise Saint -Michel, un appui de communion - 1726 - François Berthau (détruit) - 68, Eglise Saint Vincent de Barsac : la table de communion - 1727 - René Poitevin (?).-68, Eglise Saint –Paul - Saint -François -Xavier: grillage des baies latérales vers 1670-1680 - 70, Les bâtiments des Dominicains de Bordeaux. Les escaliers du couvent : l'escalier d'honneur ; l'escalier du cloître. - 73, L'église Notre -Dame : garde -corps de la coursière et de la tribune d'orgue - 75, Couvent des Bénédictins de Bordeaux ; la porte du cloître.- 77, La Réole, l'église Saint -Pierre et le couvent des Bénédictins.
79 Des réalisations privées
79 Demeures seigneuriales
79, Le Château de Vayres. - 80, Le château de Chalais. - 81, Le château de Malle, à Preignac. - 82, Le château de Biron.
86 Demeures citadines
86, La demeure de Jean Viaut. - 87, L'hôtel de Sèze. - 88, L'hôtel de Ragueneau. - 89, L'hôtel Morel.
90 Maisons bourgeoises
90, La maison Huguerie. - 90, La maison Baisle. - 91, La maison Rouillard. - 92, La maison Giron-Duplessy.
94 Fers forgés exceptionnels d'époque ou d'esprit Régence
94, La demeure des Francia. - 97, La maison de Jean Seguy, - 99,25 cours Pasteur (anciennement Fossés des Tanneurs). - 103, Deux réalisations originales
106 Les leçons de la première époque
115 La diffusion des modèles au début du XVIIIe siècle : le Recueil de Vallée et autres suites
121 Les serruriers
123 Seconde époque : le style Louis XV, classicisme ou rocaille ; l'apprentissage d'une liberté, 1730 - 1765
126 Le serrurier et l'architecte
128 Les Gabriel et le fer forgé
128 En dehors de Bordeaux: Rennes, Dijon, Fontainebleau, Trianon, l'Ecole Militaire, 1730-1773
132 Les ouvrages de fer forgé créés pour les édifices publics civils de Bordeaux par les Gabriel ou sous leur influence
132, La place Royale. - 132, Balcons, balconnets et appuis de fenêtre de la place Royale.
- 134, Le «Pavillon de l'arrière place Royale». - 135, L'hôtel des Fermes : l' escalier et sa rampe. - 138, La Bourse. - 140, L'escalier d'honneur. –142, La grille a statue royale (détruite).
144 Les portes de la ville (détruites)
145, La porte du Chapeau rouge ou porte Royale. - 147, La porte de Tourny. - 150, La porte Dauphine. - 150, La porte Richelieu.
152 Les portes du Jardin public
156 La grille du château d'Argent - sur-Sauldre
157 L'hôtel de la Marine, vers 1760
159 L'hôtel du Gouvernement : l'escalier des appartements privés
160 Le fer forgé des édifices religieux bordelais entre 1730 et 1765
160, Saint - Michel, réalisations dans le chœur 1734-1737 (détruit). - 161, La chapelle Saint - François - 1748 - Simon Vallet (détruit) - 161, La chapelle du Saint - Sépulchre – 1748 - Pierre Laporte (détruit) - 161, Les grilles des chapelles Saint - Joseph et Sainte - Apollonie - Pierre Kauzac 1751 - 162, Chapelle Saint - Marc - 1753 (?) -Joseph Perrain (?) -163, La clôture de pourtour du chœur (détruit) - 165, Chapelle Sainte Suzanne - Dumaine – 1754 - 166, Chapelle Saint - Louis - Pierre Laporte 1758 - 167, Saint - Michel : évolution stylistique - 169, Église Sainte -Eulalie - Chapelle Saint -Clair - 1751 – Blaise Charlut - 173, Sainte -Croix : les balcons de la tribune des orgues.
174 A l'extérieur de Bordeaux
174, Saint -Vincent de Barsac: tribune des orgues - Jean Bouyer – 1757 – 174, Couvent des Bénédictins de La Réole : l'escalier oriental joignant le chœur de l'église - avant 1748 - 176, L'église Saint –Pierre –des -Saints des Esseintes.
179 Quelques réalisations privées
179, La demeure d'Isaac Couturier - 28-30 rue Rénière – 181, L'escalier de l'hôtel Mauvezin – n° 4 rue Porte Basse – 190, Le château de Suduiraut (Preignac).
191 Quelques serruriers
195 Troisième époque : le dernier tiers du XVIIIe siècle, l'éclectisme
198, Une grille de la cathédrale de Soissons, du dessin de M.A. Slodtz, à Saint-Christophe-des-Bardes
201 Permanence du goût Rocaille
201 L'œuvre de Pierre Valette à Saint -Seurin
201, La balustrade de l'orgue - 1772.
203 L'œuvre de Blaise Charlut
203, Le couvent des Bénédictins de La Réole - 1773 et une demeure privée bordelaise, l'hôtel de Verduzan – 1771
209 Des styles de transition
209 Retour au classicisme français
209 Les clôtures de chapelle de Saint -Michel (1772-1785)
209, Chapelle à l'intérieur de la chapelle Saint -Marc – Pierre Joffrait – 1772 (détruit) – 209, Chapelle Saint -Fort - Pierre Joffrait – 1778 – 210, Chapelle des Montuzets - Pierre Joffrait – 1780, - 211, Chapelle Saint Roch - Pierre Joffrait – 1781 – 211, Chapelle du Saint -Esprit – Pierre Joffrait - 1785 (détruit) – 211, Le dessin de la porte de Tourny en 1771.
212 Transition et goût à la grecque
213, Le château d'Aiguillon - le travail de Pierre Valette - 1774.
219 Le style Louis XVI riche
219 Les références
222, Les portes de la Bourse - Dumaine – 1773 – 225, Bassens : l'église Saint -Pierre - Jean Boisset – 1768 - 227, Les ouvrages de Charlut à la cathédrale Saint -André de Bordeaux destinés à Saint -Pierre de La Réole – 1779 - 228, La table de communion. - 229, Les portes latérales de la clôture du chœur - 231, Les consoles.- 232, Le lutrin – 234, La clôture du chœur de Notre -Dame - Jean Moreau – 1781 – 234, Le garde - corps de la tribune des orgues de la cathédrale Saint -André de Bordeaux – 241, La table de communion du maître - autel de Saint - Michel - 1791 (?).
244 Le néo -classicisme sévère
244 La clôture méridionale du jardin public, mitoyenne avec une maison particulière, dessinée par Bonfin en 1772 - 246 Porte de chœur pour Saint -Seurin ? (détruite) - 247 Le fer forgé de l'hôtel de l'Archevêché - François Jayer et Bonfin -vers 1780.- 250 Appui de communion du grand autel de l'église Saint -Paul-Saint –François -Xavier (ancienne chapelle des Jésuites) - vers 1780 ? - 251 Grille du chœur de Sainte -Eulalie - Jean Cazaubon - 1786 (disparue) - 251, Barsac: les grilles des chapelles Sainte Barbe et des Fonts Baptismaux, par Etienne Duprat - 1788 – architecte Mollié - 252, Eglise Saint - Martin de Lormont : rampe d'escalier de la chaire à prêcher ; garde - corps de la tribune d'orgue.
253 Des réalisations privées
260, L'hôtel de Basquiat, 29 cours d'Albret – 261, L'hôtel de Poissac, 27 cours d'Albret.
262, L'hôtel de Lalande, 39 rue Boufferd.
269 A l'extérieur de Bordeaux
269 Le château de Plassac (Plassac, Charente Maritime) - Jean Moreau et - Jacques Bigot – 1784 - 271 Château Saint -Georges, Montagne Saint - Emilion.
274 Les serruriers
276 Épilogue : une succession difficile
281 Conclusion : Histoires locales de la ferronnerie en France
287 L'art et les hommes: statuts, techniques et notices biographiques
290 L'Art du Serrurier
290 La réglementation de la profession
290 Le champ d'activité des maîtres serruriers
295 L'organisation de la communauté
295 La confrérie - 296 L'assistance - 296 L'accès au métier - 300 Les compagnons.
302 Les matières premières
302, Le combustible et le fer – 303, Origine des fers utilisés et prix – 304, La quincaillerie - 305 La fonte de fer - 306 La couleur.
307 Notices Biographiques
309 Les hommes de l'art : Les maîtres serruriers bordelais
329 Quelques serruriers non -maîtres
330 Faget père et fils, ferronniers continuateurs de la tradition au XIXe siècle
332 Généalogie de la famille Dumaine
333 Annexes
334 Tableau Général récapitulatif des ouvrages de fer forgé bordelais dans les édifices publics
337 Tableau récapitulatif des grillages de l'Eglise Saint -Michel
338 Pièces justificatives
346 Lexique
348 Bibliographie
348 Première partie : les recueils de modèles
351 Seconde partie
337, Liste des abréviations – 337, Documents d'Archives – 337, Architecture ; ouvrages généraux. 338, Ouvrages sur Bordeaux, études locales – 340, Ferronnerie – 341, Catalogues d'Expositions.
356 Crédits photographiques
356 Liste des figures
363 Index
363 Index des personnes citées
366 Index des monuments cités
366, Bordeaux – 368, Région bordelaise – 368, Hors région bordelaise

Permanences et veille archéologique

Les permanences de la Société sont assurées le jeudi de 15 h à 18 h
Hôtel des Sociétés savantes, 1 place Bardineau, 3ème étage.

Téléphone : 06 63 77 03 28
Vous pouvez y laisser vos messages qui seront consultés le jeudi, ou nous joindre directement ce même jeudi aux heures de permanence.

Veille archéologique :

Téléphone : 06 63 77 03 28
On peut appeler ce numéro en cas d'alerte urgente à donner concernant un élément patrimonial menacé.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience