Isle-Saint-Georges : l’eau, la pêche et des artefacts antiques en plomb

L’Isle-Saint-Georges présente un contexte rare : c’est une agglomération protohistorique au milieu d’un fleuve. Le site archéologique est connu depuis une quarantaine d’années par différentes découvertes et par la fouille menée en 1987 lors de l’extension de la zone habitable de la commune. Depuis 2004, l’étude du mobilier de cette ancienne fouille a été reprise et s’est accompagnée d’une série de prospections sur l’ensemble de la commune et sur ses voisines. Enfin, des campagnes de fouilles sont menées, depuis 2009, par l’Université Bordeaux 3, dans le cadre d’un programme de recherche intitulé « Peuples de l’estuaire et du littoral médocain aux époques protohistorique et antique », sous la direction d’Anne Colin.

Ainsi ont été mises au jour des plaquettes de plomb enroulées sur elles-mêmes ; il s’agit de lests de filets de pêche. Malgré quelques mentions, principalement dans des contextes fluviatiles ou lagunaires, leur étude était, jusque-là, peu approfondie.

Ces découvertes contribuent à la connaissance des pratiques de pêche dans l’Antiquité, dans notre région, et montrent combien la tradition se maintient depuis ces périodes reculées jusqu’à nos jours.


L’ Isle Saint-Georges water, fishing and some antic artefacts in lead

Isle-Saint-Georges presents a rare context : it is a protohistoric urban area in the middle of a river. The archaeological site has been known for about forty years thanks to various discoveries and the excavation work carried out in 1987 when the habitable zone was extended. Since 2004 the objects from this previous excavation have been studied again and some research has been conducted in the Isle-Saint-Georges and the neighbouring towns. Finally, since 2009 a series of excavation work has been carried out by the University of Bordeaux III within a research program directed by Anne Colin and entitled « Peoples of the estuary and the Medoc coastline in the protohistoric period and the Antiquity ».

Thus rolled up sheets of lead have been uncovered: they are weights for fishing nets. They had not been previously studied in depth so far despite being mentioned in studies of other rivers or lagoons.

These discoveries contribute to enhancing our knowledge of fishing customs in the Antiquity in our region and show to what extent the tradition has been maintained from ancient times to this day.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience