• Fouilles
  • Palais Gallien Bordeaux
  • Port des Chartrons Bordeaux
  • L'Hermione dans le port de la Lune à Bordeaux

Cambra Patrice (Revue CVII 2016)

Patrice Cambra

Le complexe archéologique et funéraire de Vérac (Gironde) lieu dit « Cap d’Oustaud »

Le lieu dit Cap d’Oustaud sur la commune de Vérac est un habitat groupé. Une maison en cours de rénovation révéla une succession d’occupations dont la plus ancienne remontait au Haut Moyen Age. C’est au cours du déblaiement d’une pièce en ruine sur la terrasse d’un massif calcaire que les propriétaires mirent au jour les vestiges de trois sépultures monolithes taillées à même le substrat calcaire. Des éléments de parure (plaque boucle, ardillon) et de céramique tournée confirmèrent l’occupation paléochrétienne du site d’habitat. La fouille permit de recenser les restes de sept individus adultes et de deux sujets immatures dont un nourrisson de 3 à 6 mois. La détermination de l’âge au décès confirma un shéma de mortalité archaïque d’une population médiévale. 

Les vestiges de cette nécropole occupaient le toit d’un massif calcaire creusé d’un réseau de galeries formant un « cluseau » servant au moins au stockage et pourvu d’éléments défensifs occupés à la fin du Moyen Âge et jusqu’au début du XVII e. siècle. L’exploitation du site comme carrière de pierres puis l’extension d’une maison rurale entrainent le débitage du massif calcaire sur lequel sont gagnées des pièces au nord-est et au sud-est. Ce dernier état stabilise les fronts de taille d’une carrière qui a amputé une partie du réseau troglodytique ainsi que la nécropole mérovingienne dont l’extension reste incertaine.


The Archaeological and Funerary Complex of Verac, Gironde ; “Cap d’Oustaud” Hamlet.

The hamlet “Cap d’Oustaud” in the town of Verac is a cluster of houses. One house under renovation reveals a succession of inhabitants of which the oldest dates to the High Middle Ages. While clearing out a room in ruin built upon a terrace of a flat limestone the owners brought to light the vestiges of three hand sculpted monoliths carved from the same limestone. Other uncovered elements (a buckle and a clasp) and thrown pottery confirm the paleo-christian occupation of this dwelling. The dig brought up the remains of seven adults and two infants, one 3 months and the other 6 months. The confirmation of the ages of death reflects the schema of medieval mortality.

The vestiges of this necropolis occupy the dome of a limestone mound dug out into a network of galleries forming a “Cluseau”, serving as a means of storage and provided defensive elements that were occupied from the end of the Middle Ages until the beginning of the 17th century. The exploitation of the site as a stone quarry followed by the expansion of a farm house continued the reduction of the limestone mound upon which the north-east and south-east rooms were added. This last state stabilizes the face of the quarry that amputates a part of an network of underground galleries as well as a Merovingian necropolis of unknown size.

Permanences et veille archéologique

Les permanences de la Société sont assurées le jeudi de 15 h à 18 h
Hôtel des Sociétés savantes, 1 place Bardineau, 3ème étage.

Téléphone : 07 86 40 43 26
Vous pouvez y laisser vos messages qui seront consultés le jeudi, ou nous joindre directement ce même jeudi aux heures de permanence.

Veille archéologique :

Téléphone : 06 63 77 03 28
On peut appeler ce numéro en cas d'alerte urgente à donner concernant un élément patrimonial menacé.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience